Vous adorez voyager, mais hors de question de laisser derrière vous votre fidèle compagnon ? Rassurez-vous, en avion, en train, ou en voiture, il est désormais facile de voyager avec votre animal de compagnie… À condition de prendre quelques précautions.

voyage animal de compagnie

Consultez votre vétérinaire

 Avant tout voyage, la première chose à faire est de vous assurer auprès d’un vétérinaire que votre compagnon est en état de vous suivre. Son âge et son état de santé pourraient être un obstacle à son voyage. Le vétérinaire peut notamment, le cas échéant, prescrire un tranquillisant afin de limiter le stress si votre animal n’est pas habitué à voyager. C’est également lui qui va pouvoir établir un certificat de bonne santé et le document d’identification de votre ami à (quatre) pattes. D’ailleurs…

ID, please !

… Vous avez un numéro de passeport ? Eh bien lui aussi doit avoir son numéro ! Avant de voyager, vous devez donc vous assurer que votre animal est identifiable grâce à un tatouage ou à une puce électronique. Vous devez également être en possession de sa carte d’identité, voire de son passeport. En effet, ce dernier pourrait vous être demandé, selon votre destination et l’espèce de votre compagnon – chats, chiens et furets par exemple.

Vaccins, quarantaine… Menez l’enquête

Les lois en vigueur varient en fonction des pays. Prenez de l’avance et renseignez-vous sur les règles auprès de l’ambassade du pays de destination. Pour sortir de France, sachez que le plus probable est qu’on vérifie que votre animal a bien été vacciné contre la rage. N’hésitez pas à vous y prendre longtemps avant votre départ, car le vaccin n’est valide que 21 jours après l’injection, et ce durant un an.

voyage animal de compagnie

Choisissez la place qui lui convient

Si vous prenez l’avion, veillez à réserver, en même temps que la vôtre, la bonne place pour votre animal de compagnie. Selon son espèce, son poids et la compagnie avec laquelle vous voyagez, il pourra voyager en cabine, en soute ou être envoyé en fret. Il va donc falloir lui trouver une cage adaptée. Cela vaut aussi pour le train : selon son poids, votre compagnon va être autorisé ou non à voyager avec vous et aura parfois besoin de son propre billet.

Préparez-lui un nid douillet 

Votre compagnon mérite ce qu’il y a de mieux, n’est-ce pas ? Et ce qu’il y a de plus sûr, surtout s’il est en soute dans l’avion. Assurez-vous par exemple que la cage est adaptée à sa taille, qu’elle lui permet de respirer correctement, qu’elle peut supporter plusieurs manipulations et que vos coordonnées y sont indiquées. Attention, la voiture n’est pas une exception : votre compagnon doit être confortablement installé – dans une cage ou non – et à un endroit où il ne va pas déranger le conducteur.

Contactez la compagnie

De manière générale, quel que soit le mode de transport et la destination que vous choisissiez, prenez contact avec la compagnie pour être sûr des règles en vigueur. N’hésitez pas à exposer tous vos doutes et à reconfirmer les détails de votre voyage quelques jours avant le départ afin d’éviter les mauvaises surprises.

voyage animal de compagnie

Commentaires

    Martine

    Il faut aussi se préparer la liste des hébergement qui acceptent les animaux. Et choisir des hôtels ou appartements, ce n’est pas forcément des vacances pour nos animaux préférés. Alors que le camping, en version mobile-home ou tente voire petites cabanes comme les coco-sweet ou coin des copains, c’est un séjour tranquille en plein air pour tout le monde.

    28 avril 2017 at 3:28

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*