Tout ce dont vous avez besoin pour faire rimer voyage et santé !

Parce que la route des vacances est parfois semée de petits bobos, il est important de vous préparer à toutes les éventualités. Une fois vos vaccins mis à jour et votre carte de sécurité européenne en poche, vous devez vous atteler à la confection de l’indispensable trousse à pharmacie. On vous explique par quel bout commencer…

trousse à pharmacie en voyage infographie

 

Une trousse adaptée à votre voyage

Avant d’investir dans les médicaments et les accessoires, trouvez d’abord un contenant adapté à votre voyage. Même si vous rêvez d’une pochette tendance, pensez utile et prenez une trousse transparente munie de plusieurs petits compartiments. Optez pour un modèle résistant et étanche qui garde tous vos médicaments et autres bandages au sec. Enfin, n’oubliez pas que vous emportez avec vous une trousse à pharmacie… pas toute une armoire ! Ne voyez pas trop gros et prenez un spécimen de taille moyenne que vous pourrez promener dans toutes vos aventures.

Le B.a.- BA des accessoires de pharmacie

Quel que soit votre voyage, quelle que soit votre destination, certains accessoires de pharmacie doivent toujours faire partie de votre panoplie. Dans la catégorie « outillage », un thermomètre électronique, une pince à épiler pour les plaies et autres échardes et de petits ciseaux ne peuvent manquer à l’appel. Côté pansements, emportez-en de différentes tailles, accompagnez-les de bandages, de compresses de ruban adhésif et de tulle gras pour parer à tous les problèmes de plaies et de petites brûlures.

Pour les petits bobos et les problèmes du quotidien

En voyage comme dans la vie quotidienne, les petits accidents peuvent être assez courants : maux de tête, douleurs, inflammations… De quoi vous gâcher vos vacances ! Embarquez du paracétamol et de l’ibuprofène pour les maux de tête et de la crème pour les douleurs musculaires. Prenez avec vous du sérum physiologique, du gel antibactérien et du désinfectant. Terminez avec une pommade contre les brûlures pour soigner les gros coups de soleil.

Cibler les produits indispensables à votre destination

Après avoir pris les produits de première nécessité, concentrez-vous sur ceux qui sont spécifiques à votre destination. Eh oui, vous n’aurez pas les mêmes besoins si vous allez au Mexique qu’en Finlande ! Si vous vous envolez pour un pays chaud, emportez donc de la crème solaire, de l’anti-moustique ou encore des sachets de réhydratation. Dans les pays froids, prenez du baume à lèvre ainsi que de la crème hydratante. En fonction de votre destination, n’oubliez pas non plus de vous prémunir contre les infections alimentaires et désordres intestinaux de type tourista.
Enfin, renseignez-vous sur la disponibilité de certains médicaments sur place et, le cas échéant, anticipez et fournissez-vous en conséquence !

La pharmacie pour les plus jeunes

Si vous voyagez avec de jeunes enfants, n’oubliez pas d’emporter en plus du carnet de santé certains produits spécifiques. Cette petite liste doit au moins contenir des antihistaminiques pour le mal des transports, couches et lingettes, brumisateur, talc et crème cicatrisante contre les irritations. Enfin, glissez dans votre pharmacie un spray antiseptique afin de soigner les genoux écorchés !

trousse pharmacie premiers soins

 

Que mettez-vous dans votre trousse à pharmacie de voyage ?

 

● Et quelle est la trousse de beauté idéale pour les vols long-courriers ?

Commentaires

  • Le sac à dos de Mel

    En tant qu’infimière j’ai une trousse qui peut sembler trop chargée mais elle est bien pensée et tout petite:
    Pour les douleurs: Paracétamol pour les douleurs générales, un antispasmodique pour les douleurs abdominales et un anti sécrétoire gastrique.
    Un anti nauséeux.
    Pour les maladies plus prononcées: un antibiotique à large spectre (voir avec son médecin traitant).
    Pour les femmes, un sachet contre les infections urinaires.
    Des pansements (un de chaque taille. Si problème plus important, je trouverai une pharmacie). Un bandage, des compresses, un désinfectant. Pourquoi du Tulle Gras?
    Du sérum physiologique pour les yeux.
    Une crème contre les brûlures.
    Un traitement contre les diarrhées et/ou la constipation.
    Une crème contre les douleurs musculaires.
    Un antiseptique local en cas de panaris (ça fait vraiment vraiment mal :D)
    Le thermomètre me semble de trop. En général, on le sent quand même quand on fait de la température.
    Je parle bien sûr en mon nom 😉 Merci pour ce chouette article (je n’avais pas pensé à la pince à épiler!!!)

    13 juin 2017 at 9:33
    • Fabienne
      Fabienne

      Merci beaucoup Mel pour votre commentaire éclairé et très utile.
      On a mis le Tulle gras pour faciliter la cicatrisation des plaies ouvertes.

      14 juin 2017 at 10:45

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*