Nous aimons découvrir ceux qui se cachent derrière un blog de voyage que nous lisons chaque jour. Aujourd’hui, nous faisons la connaissance d’Ariane du blog Itinera Magica.

interview

Qui es-tu ? D’où viens-tu ?

Je suis une vraie fille de Provence, où je suis née et où je vis à nouveau aujourd’hui. Je me sens chez moi au pays des calanques et des cagoles, des gros lézards verts, des cigales et des embouteillages sans fin sur l’autoroute. Si vous voulez faire une provision de coups de soleil et de plages à s’en crever la rétine, je suis à votre service.
J’ai vécu ailleurs dans le monde, notamment en Allemagne et aux Etats-Unis, mais je ne suis vraiment chez moi qu’en Provence. Par ailleurs, mon père a grandi au Maroc et ma mère dans le Nord-Pas-de-Calais, on retrouve la double attirance du grand sud et du cap plein nord dans mes envies de voyage !

ariane itinera magica

Où te trouves-tu en ce moment ?

En partance pour la Normandie, où je vais me déguiser pour le carnaval de Caen, découvrir les plages d’Ouistreham et faire des selfies au Mont Saint Michel. Et boire du cidre, beaucoup de cidre. Pour dire qu’il y a deux mois, je pensais que Caen était en Bretagne, j’estime avoir fait de très gros progrès en matière de géographie.

De quoi parle ton blog ?

De la beauté du monde et des cultures. Je suis une grande passionnée, une enthousiaste obsessionnelle, et le voyage est ma drogue. Je veux célébrer la magie qui nous entoure, de la Provence au bout du monde. Et puis, j’ai mes marottes, comme les loutres, les vikings, les saunas naturistes, les châteaux, le chocolat et les eaux très très bleues, ils sont donc anormalement concentrés dans mon blog.

Selon toi qu’est-ce qui le rend différent des autres blogs ?

J’attache énormément d’importance au texte. Mes articles sont toujours longs, remplis d’histoires, d’anecdotes, de blagues nulles et de grandes envolées lyriques. Je suis venue au blog par l’écriture et je voudrais que mes lecteurs reconnaissent mon style, qu’ils se disent, « ah, ça c’est du Itinera Magica ».

blog itinera magica

Te souviens-tu du premier blog qui t’a inspiré ?

Oui : Carnets de Traverse. Leur univers est presque mystique, et la qualité des textes et des photos exceptionnelle. Jamais leurs articles ne m’ont déçue.

Quand et pourquoi as-tu commencé à bloguer ?

Sur Itinera Magica, en 2015 seulement, mais j’ai toujours eu des blogs sans interruption depuis 2004 (à l’époque, c’était sur Skyblog !). Je suis une extravertie qui a besoin de raconter, de partager, de communiquer. J’adore cette possibilité que nous offre le web de façonner de petits mondes à notre image, où on raconte exactement ce qu’on veut. J’ai besoin d’exutoires.

Qu’est-ce qui te donne le plus de satisfaction dans le blogging ?

La liberté de création et l’échange avec les lecteurs. J’ai toujours considéré que les amitiés virtuelles étaient aussi profondes, enrichissantes et essentielles que celles qu’on noue dans la vraie vie.

blog itinera magica

Qu’est-ce que le blog a changé dans ta vie ?

En un mot ? Tout ! Je suis free-lanceuse et blogueuse à plein temps, donc mon blog est ma vie. Je m’endors régulièrement avec mon PC et mon portable serré contre moi comme un doudou, avec un article ou un commentaire en cours de rédaction laissé en suspens…

Quels sont tes 3 articles les plus populaires ?

Mon article qui a fait le plus gros buzz, c’est « Caen en 3h avec quelqu’un qui n’y connaît rien ». Il m’a valu de passer dans Ouest France, sur France 3 et France Bleue Normandie, et c’est grâce à lui que je retourne en Normandie aujourd’hui : ils se sont dit que j’étais vraiment trop nulle, ils ont décidé de m’offrir des cours de rattrapage.
En dehors de celui-ci, mon article sur les lieux de tournage de Game of Thrones en Islande et mon guide des Açores sont les plus lus sur le long terme.

Quel est ton meilleur souvenir de voyage ?

Puisque j’en ai trop, je choisis le plus récent : voir les plus grandes vagues du monde à Nazaré, Portugal. J’en rêvais depuis toute petite. Voir ces géants de trente mètres se fracasser dans des déflagrations d’écume, voir les surfeurs virtuoses défier leurs mâchoires écumantes, c’était jubilatoire. Je n’ai pas besoin de drogue, la Terre me met dans un état de trip et d’extase totale !

blog itinera magica

Quel est ton réseau social préféré en ce moment ?

Twitter. Hyper réactif, chaleureux et efficace. C’est sur Instagram que j’ai le plus de followers, et ce réseau est important pour moi, mais c’est sur Twitter que je m’amuse le plus.

Quels outils t’aident-ils à gérer ton blog au quotidien ?

Mon cerveau et mes doigts ? Non, sérieusement, je n’utilise pas de planificateur ou d’options automatisées. Je crains toujours les mauvais timings, et je déteste les robots qui laissent un commentaire « Super photo, yeah ! » sur un post parlant d’un enterrement. Je fais tout moi-même, en mode bio et artisanal, mon blog c’est de la confiture maison. Une seule exception : j’utilise Tailwind sur Pinterest.

Quels conseils donnerais-tu à un blogueur qui débute ?

De bloguer avec passion et sincérité, sans croire que cela va changer sa vie. Je ne pense pas qu’on puisse vivre de son blog sur le long terme. Un blog n’est pas un plan de carrière. Mais il peut rendre votre vie plus riche, et vous permettre de transformer un souvenir en création et en partage. Ce n’est pas un investissement « utile » ou rentable… si ce n’est sur le plan de l’épanouissement personnel.
Ah oui : et de ne jamais laisser de commentaires automatiques. Sérieusement. Ne faites pas ça.

blog itinera magica

Raconte-nous une anecdote de blogueur

Je suis devenue spécialiste de la baignade naturiste par accident. Cela a commencé avec mon article sur l’île du Levant, la seule île naturiste en Méditerranée : j’avais pour mission de découvrir les îles d’Hyères, et après Porquerolles et Port-Cros, la troisième exigeait non pas qu’on mouille le maillot, mais qu’on l’enlève complètement. Après, j’ai eu par un joli concours de circonstances un partenariat avec les thermes de Kaprun, en Autriche, qui sont elles aussi partiellement naturistes (comme beaucoup de spas en Autriche et en Allemagne). Et là, le mouvement a été lancé, tout le monde veut me mettre à poil. Je reçois régulièrement des mails très sympas, du genre « bonjour, on inaugure un restaurant nudiste, vous voulez venir ? » C’est inattendu, mais pourquoi pas. Je devrais changer mon slogan : Itinera Magica, le blog sans traces de bronzage.

3 blogs que tu apprécies

Je suis une lectrice boulimique de blogs, je les ADORE et c’est très difficile pour moi de choisir, car je voudrais en citer 30 ou 300. Amandine de La Lykorne Illettrée me fait beaucoup rire, et en plus elle est allée au Groenland, ce qui lui vaut ma jalousie éternelle. J’adore les articles d’Alexis Le Petit Explorateur sur le Moyen-Orient, dont il parle avec beaucoup de sensibilité. Je suis folle des dessins de Marieke 3mtravel, qui a un don inouï pour croquer le monde avec ses crayons. Déjà trois, c’est tout ? J’adore les blogueurs, je pourrais continuer la liste à l’infini.

Quels sont tes projets de voyage ?

En mai, je retourne au Maroc, le pays de mon père, cette fois à Tanger et Chefchaouen. Au mois de juin, je vais au paradis, alias les Bahamas – j’attends ça depuis le premier Pirate des Caraïbes ! En juillet, ce sera un road trip dans les Alpes, et en août, la Grèce. Et bien sûr, je ne compte pas tous les « petits voyages » dans ma belle Provence et sur la Côte d’Azur. La terre est si vaste, et la vie est si courte. Je voudrais vivre cent cinquante ans pour assouvir toutes mes envies !

blog itinera magica

Retrouvez Ariane sur Itinera magica

Si vous souhaitez être interviewé par Blogs de Voyage, contactez-nous * Pour lire d’autres portraits de blogueurs

Commentaires

  • Itineramagica

    Merci beaucoup de m’avoir permis de me livrer au jeu de l’interview ! J’adore vos portraits de blogueurs.

    27 avril 2017 at 8:16
  • Julie la Blogtrotteuse

    J’aime vraiment bien ce genre d’interview, et encore plus quand c’est pour parler d’une personne aussi intéressante que toi. Ton parcours et ta dynamique me fascinent toujours autour ! Bravo pour tout ce que tu as accompli, et bravo pour avoir réussi à rester toi-même sur ce chemin parfois épineux.

    « Il peut rendre votre vie plus riche, et vous permettre de transformer un souvenir en création et en partage » C’est exactement ça ! C’est ce que j’ai en tête à chaque fois que les non-adeptes du blog me demandent « mais pourquoi tu fais ça ? ». Je n’avais jamais réussi à trouver les bons mots, maintenant je saurai comment leur répondre. Merci 🙂

    À très vite, je t’embrasse

    27 avril 2017 at 11:18
  • Marion

    Moi, aussi, j’adore ce genre d’interview! Même si on croit tout savoir sur une personne, on en découvre encore un peu plus 😉
    La provençale, la naturiste, la lyrique… Mais surtout, la passionnée. Je crois que tu as déjà atteint ton objectif : ça, c’est du Itinera Magica ! 😀

    27 avril 2017 at 11:32
  • Mag

    Superbe portrait!!! Je découvre ton côté naturiste ahahahha! En tout cas plein d’énergie et fidèle à la personne que j’ai rencontrée il y a peu, ce qui est important. Bravo à toi!

    28 avril 2017 at 10:41

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*